Ex monasterio

Programme Ex monasterio Montis Sancti Michaelis

Textes, matériaux et instruments pour une histoire de la bibliothèque du Mont Saint-Michel

Miniature médiévale : scribe en train d'écrire

Ce programme a été construit autour de la collection de manuscrits et d’imprimés en provenance de l’abbaye du Mont Saint-Michel conservée à Avranches. Il vise la mise en place d’un dispositif d’édition numérique, hébergé sur les serveurs de l’université de Caen, Normandie, afin de réunir et mettre à la disposition des chercheurs et du public les documents utiles à l’histoire de la bibliothèque du Mont Saint-Michel.


Porteur(s) scientifique(s) :
CRAHAM - Centre Michel de Boüard (UMR 6273)
Direction scientifique :
Marie-Agnès Lucas-Avenel (CRAHAM)
Liste des membres du projet :
Partenaire(s) :

Fondé par Catherine Jacquemard, ce programme de recherche rassemble plusieurs chercheurs du Centre Michel de Bouärd (UMR 6273, Université de Caen Basse-Normandie) sur différents projets de catalogage et d’édition de textes : prévu pour se développer sur la durée, le programme Ex monasterio Montis Sancti Michaelis a été en effet conçu pour être alimenté de réalisations dotées d’une certaine autonomie, mais nécessairement complémentaires et interopérables. Actuellement, on recense plusieurs axes :

  • la Bibliothèque virtuelle du Mont Saint-Michel (Marie Bisson (coord.) [lien : ];
  • des éditions de textes portant sur l’histoire du Mont Saint-Michel
    • l’édition des inventaires anciens (Marie Bisson éd.) ;
    • l’édition des ordinaires liturgiques montois (Louis Chevalier éd.) ;
    • l’édition des textes de dom Thomas Le Roy sur l’histoire montoise (Marie Bisson éd.)
    • autres textes (voir infra).
  • le projet d’Étude matérielle des manuscrits du Mont Saint-Michel (projet « Emma » du Mont Saint-Michel) (Stéphane Lecouteux coord.)

Le programme s’inscrit également dans le cadre d’une réflexion sur les outils et les méthodologies de structuration des données en XML menée au pôle Document numérique (MRSH – USR 3486, Université de Caen Basse-Normandie), sous la responsabilité de Pierre-Yves Buard. Le partenariat avec le pôle Document numérique a permis la mise en place, pour l’établissement et l’exploitation des données, d’outils transversaux auxquels collaborent les chercheurs du Centre Michel de Bouärd (voir aussi les programmes e-Cartae, Scripta, Norecrit) et des chercheurs extérieurs (notamment les membres de l’equipex Biblissima). Le programme repose ainsi sur l’articulation de trois modules :

  • un environnement de catalogage en XML-EAD ;
  • des environnements d’édition de sources anciennes en XML-TEI ;
  • un environnement de constitution de thésaurus : personnes, lieux, œuvres, etc.

Les modules du programme

1. Catalogage

La mise en ligne de la Bibliothèque virtuelle du Mont Saint-Michel s’inscrit dans une démarche plus générale de conservation et de valorisation de la collection physique conservée à Avranches [1], tout en permettant de répondre à la double exigence de protéger et rendre accessible à un public élargi un patrimoine riche, mais fragile. La Bibliothèque virtuelle du Mont Saint-Michel associe un répertoire des notices catalographiques des manuscrits et imprimés ayant appartenu à la bibliothèque montoise et un réservoir de fac-similés numériques.

Le travail rassemble à la fois des chercheurs du Centre Michel de Bouärd et de l’Office universitaires des Études Normandes, des ingénieurs du pôle Document numérique et des conservateurs et acteurs du patrimoine écrit de la bibliothèque patrimoniale d’Avranches. La première phase du travail a consisté à structurer l’ensemble des métadonnées au format XML, afin de mettre en place un catalogue de notices descriptives indiquant pour chaque manuscrit et chaque ouvrage imprimé son contenu. Parallèlement une méthodologie de structuration a été mise en place pour que la description soit conforme aux usages et normes de description en vigueur (Guide des bonnes pratiques de l’EAD en bibliothèque pour les manuscrits ; Unimarc et norme Z 44-074 pour la description des monographies anciennes). L’environnement ead_catalogage est accessible en ligne avec sa documentation à l’adresse suivante : http://www.unicaen.fr/recherche/mrsh/document_numerique/outils/bvmsm.

La Bibliothèque virtuelle du Mont Saint-Michel est en ligne depuis avril 2017 à l’adresse suivante : https://www.unicaen.fr/bvmsm/. Elle contient :

  • les descriptions codicologiques brèves de chacun des manuscrits conservés à la bibliothèque d’Avranches et leur contenu (identification des œuvres) ;
  • les descriptions des volumes imprimés ;
  • la mise en ligne des numérisations des pages de titre des imprimés et de l’intégralité des manuscrits.

Les données du catalogue font l’objet d’une mise à jour régulière (1 à 2 fois par an).

Ce programme a fait l’objet d’une subvention du ministère de la Culture et de la Communication (Service du livre et de la lecture) dans le cadre des appels à projets nationaux Patrimoine écrit en 2011. Il est encadré par un comité scientifique depuis janvier 2014.

Il a été sélectionné en 2015 au titre des appels à projet « partenaire » de l’equipex Biblissima sur un projet complémentaire de numérisation et de description de 88 manuscrits médiévaux et modernes conservés dans la bibliothèque patrimoniale d’Avranches.

Fig. 2 : Site Bibliothèque virtuelle du Mont Saint-Michel

2. Éditions

a. Éditions des inventaires anciens dans le cadre de l’equipex Biblissima

Dans le cadre de l’equipex Biblissima, une équipe a travaillé à la constitution d’éditions d’inventaires anciens en XML-TEI. Le pôle Document numérique (MRSH, Université de Caen Basse-Normandie) a ainsi créé des interfaces ergonomiques de saisie des données ainsi que des interfaces de consultation et exploitation.

L’environnement et sa documentation sont accessibles à l’adresse suivante : http://www.unicaen.fr/recherche/mrsh/document_numerique/outils/inventairesAnciens.

C’est dans ce cadre expérimental qu’a été mise en place l’édition du corpus des inventaires anciens relatifs au Mont Saint-Michel par un groupe de chercheurs du Centre Michel de Bouärd (Marie Bisson, resp.). La majorité des listes de livres disponibles date de la période mauriste au Mont Saint-Michel (1622-1789) : les inventaires d’Anselme Le Michel et de Bernard de Montfaucon par exemple. Aucune liste médiévale n’est disponible, mais l’inventaire réalisé par le commissaire Pinot-Cocherie au moment des confiscations révolutionnaires a été inclus dans le corpus : c’est le seul à intégrer l’ensemble de la bibliothèque, manuscrits et volumes imprimés. Ce corpus est accessible dans le laboratoire ThecaeLab : https://thecaelab.unicaen.fr/.

b. Autres éditions

Les autres éditions prennent désormais place dans le projet Norécrit (financement RIN 2019-2021) [lien si présent sur page du craham]. Une réflexion a été mise en place pour mutualiser au maximum le schéma XML-TEI et l’environnement d’édition. Plusieurs corpus sont en cours d’édition :

  • Corpus historiographique de dom Thomas Le Roy sur l’histoire du Mont Saint-Michel, Marie Bisson (éd) ;
  • Ordinaires liturgiques du Mont Saint-Michel (XIVe-XVe s.), Louis Chevalier (éd.) ;
  • Miracles et varia, Catherine Jacquemard (éd.) ;
  • Avranches BM, 235, Catherine Jacquemard (éd.) ;
  • De Abbatibus Pierre Bouet, Olivier Desbordes, Stéphane Lecouteux, Marie Bisson  (éd.) (dont une première version a été publiée dans la revue Tabularia (lien);
  • Constitutiones, Arsène Georges (éd.)

Fig. 3 : Site ThecaeLab dans lequel s’insère le corpus des inventaires du Mont Saint-MichelSite ThecaeLab dans lequel s’insère le corpus des inventaires du Mont Saint-Michel

3. Constitution de thesauri

L’indexation, dans le cadre de l’édition du corpus de dom Thomas Le Roy et du corpus des inventaires anciens, a permis d’établir, tester et utiliser un outil commun au Centre Michel de Bouärd et à l’equipex Biblissima, mis en place au pôle Document Numérique : un thésaurus des noms de personnes, des noms de lieux, des titres d’œuvres.

L’indexation des textes se fait au moyen de fichiers externes. Chacun des termes à indexer dans les œuvres ou catalogues édités (« fichiers sources ») est défini et développé, une seule fois, dans des « fichiers ressources ».

L’incrémentation des fichiers ressources est réalisée dans le cadre de plusieurs programmes de recherche – travaux d’éditions [3] et constitutions de catalogues [4] – des chercheurs du Centre Michel de Boüard (programmes de recherche Ichtya, Norécrit, Scripta , e-Cartae), des membres de l’equipex Biblissima (participant au programme d’édition des inventaires anciens), des membres de l’ANR Actepi.

Les environnements de travail ont été construits et configurés par des ingénieurs [5] du pôle Document numérique (MRSH de l’université de Caen, Basse-Normandie). Ils sont constitués pour le logiciel XMLMind XML Editor. Les outils d’exploitation sont élaborés et mis en œuvre par le pôle Document numérique et sont téléchargeables librement avec leur documentation aux adresses suivantes :

Les ressources communes sont actuellement composées de trois modèles différents : les personnes (11730 notices), les lieux (6600 notices) et les œuvres (1888 notices), mais peuvent être enrichies de nouveaux vocabulaires.

Un prototype de site a été mis en place pour que la communauté qui utilise et incrémente les notices puisse les relire et faire des recherches dans le corpus.

Fig.4 : exemple d’une notice en cours de rédaction dans l’éditeur XML.Exemple d’une notice en cours de rédaction dans l’éditeur XML.

Notes

[1] La bibliothèque municipale d’Avranches conserve précieusement depuis deux siècles les livres qui appartenaient autrefois à l’abbaye du Mont Saint-Michel. L’ancienne bibliothèque de l’abbaye a ainsi échappé à la destruction et est parvenue jusqu’à nous dans un état de préservation remarquable. Elle réunit plus de 200 manuscrits médiévaux et plus de 1250 ouvrages imprimés dont les moines avaient fait l’acquisition entre le début du XVIe et la fin du XVIIIe siècle. Elle témoigne non seulement de l’intense activité intellectuelle dont le Mont Saint-Michel fut le foyer entre le Xe et le XIIIe siècle, mais aussi de la richesse de la vie culturelle à l’abbaye à des périodes moins connues du public (abbatiat de Pierre Le Roy ; égide de la congrégation de Saint-Maur). Elle est aussi remarquable par ses singularités qui témoignent du caractère original et brillant qu’a pu revêtir cette vie intellectuelle et artistique. Outre la qualité de la décoration, images ou lettrines, de nombreux manuscrits, on peut relever plusieurs corpus dont la nature et l’ampleur sont exceptionnelles si on les compare aux normes habituelles des bibliothèques monastiques.

[2] Thomas Le Roy, Les curieuses recherches du Mont-Sainct-Michel, par dom Thomas Le Roy, publiées avec une introduction et des notes par E. de Robillard de Beaurepaire, conseiller à la cour d’appel de Caen, Eugène de Robillard de Beaurepaire (éd.), Caen, Veuve Le Ghost Clérisse (Mémoires de la société des Antiquaires de Normandie ; 29), 1878, 2 volumes, 475+576 p.

[3] Ex. : G. Combalbert (éd.), Corpus des actes des évêques d’Évreux du XIe siècle à 1223, Caen, Presses universitaires de Caen (e-Cartae), 2019 ; M. Bisson (éd), Éditions des inventaires anciens du Mont Saint-Michel, Caen, Presses Universitaires de Caen (Thecae), (à paraître).

[4] SCRIPTA, Site Caennais de recherche informatique et de publication de textes anciens, P. Bauduin (dir.) ; BVMSM, Bibliothèque virtuelle du Mont Saint-Michel, C. Jacquemard et M. Bisson (dir.).

[5] Jérôme Chauveau (développement), Anne Goloubkoff (configuration et interfaces), Marie Bisson (interface).