Stratégie scientifique

La stratégie scientifique est structurée en thèmes de recherches et en axes transversaux, définis lors des contrats quinquennaux.

Projets scientifiques des thèmes et des axes

Axe transversal A. Érudition et numérique (production de données, exploration de corpus)

Le laboratoire, dans la diversité de ses spécialités (histoire, archéologie, littératures anciennes), s’est fortement impliqué dans le Digital turn pris par les Humanités. Le séminaire s’intéresse aux apports des nouvelles technologies pour faciliter l’analyse et l’édition des sources, multiplier les interrogations croisées sur les données et améliorer la diffusion des données selon les principes FAIR.

Axe transversal B. Les mondes normands dans l’Europe médiévale

Responsables : Pierre Bauduin et Alban Gautier Les mondes normands médiévaux sont ici entendus au sens large pour désigner d’une part les espaces où s’établirent les Scandinaves aux VIIIe-XIe s. et de l’autre les territoires qui ont été sous domination normande en France, dans les îles Britanniques et en Méditerranée aux XIe-XIIe s. L’objectif de cet axe transversal est de rassembler les recherches sur les mondes normands dans l’Europe médiévale – un champ d’enquête qui positionne le CRAHAM sur un créneau unique en France – développés dans les trois thèmes de la programmation scientifique de l’unité. L’idée est ici de contribuer à une perspective commune, globale, comparatiste et en lien avec des partenariats internationaux (Grande-Bretagne, Italie, Russie, Scandinavie, USA), avec la collaboration de la MRSH (notamment l’Office universitaire d’études normandes, OUEN, et le Pôle du document numérique). Enfin, avec la revue Tabularia et le carnet Mondes normands médiévaux, le CRAHAM s’est doté d’outils numériques qui permettent à la fois de publier des travaux sur les mondes normands médiévaux, de communiquer ses propres recherches, et de constituer un réseau à l’échelle nationale et internationale.

La Stratégie scientifique du projet quinquennal 2017-2021

Le programme scientifique de l’unité pour le contrat quinquennal 2017-2021 se décline en trois thèmes et en deux axes transversaux, qui permettent de mieux identifier les spécialités de l’unité et d’intégrer les projets émergeants.

Thème 1. Migrations, conquêtes, diasporas et identités, de l’Antiquité au début de l’époque moderne

Coordinateurs : Christine Delaplace et Pierre Bauduin Ce thème rassemble les chercheurs de l’unité autour de quelques points communs : la réflexion sur la terminologie et le contenu des concepts employés ; un fort potentiel international et transdisciplinaire (langues et civilisations, histoire, archéologie de terrain et de laboratoire, notamment en paléoanthropologie) ; la réponse à une demande sociétale qu’il est nécessaire d’éclairer en replaçant les processus étudiés dans le temps, au travers de situations historiques concrètes. Les recherches se sont orientées dans deux directions principales.

Thème 2. Culture matérielle, réseaux économiques et sociaux : productions, usages et représentations

Coordinateur : L. Bourgeois L’étude des témoignages mobiliers et immobiliers que nous ont laissés l’Antiquité, le Moyen Âge et la période moderne apparaît aujourd’hui fortement segmentée selon les catégories de sources (données archéologiques, collections de musées, textes, iconographie). Au-delà de ce nécessaire croisement des données, l’objectif de ce thème était d’interroger l’ensemble de la trajectoire des objets – de leur conception à leur rejet, de la réflexion sur les concepts à la publication – et d’articuler les différentes sources pour réaliser des enquêtes monographiques et des mises en série associant structures, mobilier et environnement.

Thème 3. Héritages, imitations et écritures du passé

Coordinateur : Édith Parmentier et Brigitte Gauvin Le thème 3 rassemble les chercheurs de l'unité qui s’intéressent aux textes documentaires et littéraires, en les considérant comme sources d’information dans une perspective historiographique, et comme objets d’étude à part entière, dont il convient d’analyser les conditions de production, la genèse et la mise en forme, le fonctionnement rhétorique, la réception dans leur contexte d’origine et à travers les âges. L’éventail des textes étudiés par les membres de l’équipe est vaste et diversifié, tant sur le plan chronologique (Antiquité, Moyen Âge, Renaissance) que sur le plan linguistique (textes grecs et latins, mais aussi akkadiens et sumériens, hiéroglyphiques et démotiques, incursions dans le domaine arabe) et du point de vue typologique : les recherches en cours concernent à la fois des productions documentaires (textes épigraphiques, actes diplomatiques), des écrits « scientifiques » et/ou encyclopédiques, des ouvrages historiques ou philosophiques, et des créations proprement littéraires (poésie, fiction narrative, etc.). Les travaux, individuels et collectifs, portant sur ces différents corpus s’articulaient autour des problématiques et programmes suivants.