09 mars 2018

Définir le monstre marin : quelques approches

Journée d'étude organisée par l'équipe ICHTYA du Craham

Quiconque travaille sur les créatures aquatiques dans les textes ou dans les arts figurés de l’Antiquité, du Moyen Âge et de la Renaissance rencontre tôt ou tard la catégorie des monstres marins. Si l’Antiquité semble, pour l’essentiel, limiter cette catégorie aux créatures mythologiques, il en va tout autrement au Moyen Âge, période pendant laquelle les monstres se multiplient dans les écrits et sur les chapiteaux des églises, et à la Renaissance où ils ornent en nombre cartes marines et portulans.

Au cours de cette journée d’étude, nous souhaiterions préciser l’idée de ce qu’est un monstre marin.  B. Gauvin reviendra sur l’emploi du mot monstrum dans les textes antiques et médiévaux consacrés aux animaux puis dans ceux consacrés plus spécifiquement aux animaux marins. C. Dumas-Reungoat étudiera les créatures hybrides hommes-poissons dans la mythologie mésopotamienne. M-A. Lucas-Avenel étudiera les motivations qui poussent Thomas de Cantimpré à créer une catégorie des monstres marins à côté de celle des poissons dans son De naturis rerum. Jacqueline Leclercq-Marx parlera des différentes facettes de la sirène à l’époque romane dans les arts figurés. Enfin Samuel Iglesias, ichtyologue, montrera quelles espèces bien réelles ont pu donner naissance aux monstres marins qui peuplent les textes.

La durée prévue pour les communications est de 40 mn.

Date : vendredi 9 mars 2018, 9h30-16h.

Lieu : Université de Caen Normandie, campus 1, Esplanade de la Paix, MRSH, salle des Actes (SG 027).

Organisation : Craham, programme de recherche ICHTYA

Programme
Matin
9h30 : Ouverture : B. Gauvin (Craham, Université de Caen Normandie) : « Le monstre chez les auteurs antiques et médiévaux : un état des lieux ».

10h15 : C. Dumas-Reungoat (Craham, Université de Caen Normandie) : « Oannès, apkallu et kulullû : les hybrides hommes-poissons en Mésopotamie ».

Pause

11h : M-A. Avenel (Craham, Université de Caen Normandie) : « Horrendum maxime et admirabile genus : une définition du monstre marin par Thomas de Cantimpré ? »

Déjeuner

Après-Midi
14h00 : J. Leclercq-Marx (Université libre de Bruxelles) : « Femme-enfant, femme-femme, matrone et mère. La Sirène dans tous ses états à l’époque romane ».

15h : S. Iglesias (Muséum national d’histoire naturelle) : « De l’interprétation des “monstres marins” et de leur utilisation en Écologie Marine Historique Intégrative ».

09 mars 2018, 09h3016h00
Université de Caen Normandie, campus 1, Esplanade de la Paix, MRSH, salle des Actes (SG 027).
WordPress » Erreur

Il y a eu une erreur critique sur ce site.

En apprendre plus sur le débogage de WordPress.