18 mars 2022

Guerriers du Nord

Pratiques combattantes, portraits anthropologiques et représentations contemporaines des « guerriers du Nord »

En mars prochain, les « Guerriers du Nord », des vikings aux chevaliers teutoniques, seront au cœur d’un événement organisé à l’université de Caen par deux jeunes chercheurs en histoire médiévale rattachés au Centre Michel de Bouärd, Victor Barabino et Hugo Fresnel. Une journée d’étude se tiendra le 18 mars et réunira une dizaine de jeunes spécialistes autour de trois thèmes principaux : les pratiques des « guerriers du Nord », leurs portraits anthropologiques et leurs représentations dans la pop culture contemporaine. L’événement sera encadré par les présentations de deux experts de la question, avec une conférence inaugurale au Musée de Normandie par David Brégaint (professeur à l’université de Trondheim en Norvège) sur « Le roi Olaf, saint et viking », et une conférence de clôture de Ryan Lavelle, professeur à l’université de Winchester (Angleterre) sur « Les guerriers septentrionaux, leurs batailles et leurs limites ».

Programme

  • Le 17 mars 2022 de 18h à 19h30 dans l’auditorium du Musée de Normandie (château de Caen)

« Le roi Olaf, saint et viking », par David Brégaint (professeur à l’université de Trondheim, Norvège). Conférence en français ouverte à tous, entrée gratuite dans la limite des places disponibles.

  • Le 18 mars 2022 de 9h à 18h30 dans l’amphithéâtre de la Maison de la Recherche en Sciences Humaines (campus 1 de l’Université de Caen Normandie)

Introduction – 9h30

 « Guerriers du Nord : les individus combattants dans les études nordiques de 1920 à 2020 », par Victor Barabino (Université de Caen Normandie)

Les pratiques des guerriers du Nord, du champ de bataille à l’après-combat – 10h-12h30

Ce premier panel étudiera l’art de la guerre des « hommes du Nord », à travers trois interventions. La première, proposée par Sébastien Ginhoux (université de Lorraine), portera sur les populations baltes du XIIIe au XVe siècle. La deuxième s’intéressera aux relations entre vikings et guerriers irlandais : elle sera présentée par Jean-Louis Parmentier (université de Caen Normandie). Enfin, Ellora Bennett, doctorante à l’université de Berlin, s’intéressera à la façon dont les guerriers des îles Britanniques étaient traités à leur retour des combats.

Portraits anthropologiques des guerriers du Nord – 14h-15h30

Le deuxième panel de la journée tentera de dessiner le profil des guerriers du Nord du point de vue anthropologique. Stephen Lewis (université de Caen Normandie) se penchera sur les guerriers de l’année 854 au Danemark, entre exilés, prétendants au trône et pirates sur le retour. Hugo Fresnel (université de Caen Normandie) parlera quant à lui des violences intrafamiliales dans le duché de Normandie.

Les guerriers du Nord dans la culture populaire – 15h50-18h20

Ce troisième et dernier panel portera sur la manière dont la musique et les jeux vidéo contemporains mettent en scène les guerriers du Nord. Valentine Royaux (université de Strasbourg) étudiera la figure de Zoya la Voleuse, dans Trine, un jeu vidéo développé par le studio finlandais Frozenbyte. Enfin, Lise Vigier (université de Caen Normandie) fera porter sa contribution sur les musiques metal et néofolk des années 2010 à aujourd’hui.

Conférence de clôture – 17h20-18h20

« Les guerriers septentrionaux, leurs batailles et leurs limites : la guerre et la genèse des frontières ouest saxonnes entre le VIe et le IXe siècle », par le Pr. Ryan Lavelle de l’université de Winchester.

Conclusion par les organisateurs – 18h20-18h30

Les organisateurs

Victor Barabino est doctorant en histoire médiévale sous la direction d’Alban Gautier à l’université de Caen Normandie, au sein du Centre Michel de Bouärd (CRAHAM). Il travaille sur la diffusion du christianisme en Scandinavie et ses conséquences sur l’art de la guerre, des vikings aux croisades (Xe-XIIIe s.).

Hugo Fresnel est doctorant en histoire médiévale sous la direction de Pierre Bauduin à l’université de Caen Normandie, également au sein du Centre Michel de Bouärd (CRAHAM). Il s’intéresse à la violence du prince dans le duché de Normandie, en Angleterre et en Italie normande (Xe-XIIe s.).

Le comité organisateur est soutenu par les directeurs de thèse des deux doctorants, les professeurs Alban Gautier et Pierre Bauduin, spécialistes des mondes normands médiévaux et auteurs d’ouvrages de référence sur l’Angleterre médiévale, l’histoire de la Normandie ou encore la période viking.

Les partenariats

L’événement a été organisé avec le soutien du Centre Michel de Bouärd (CRAHAM – UMR 6273), de l’Office universitaire d’études normandes (MRSH-OUEN), de l’École doctorale Histoire, Mémoire, Patrimoine et Langage (ED 558 HMPL), du laboratoire ERLIS (Université de Caen Normandie) et de l’Office franco-norvégien (OFNEC). La conférence inaugurale a pu être organisée dans le cadre d’une convention-cadre entre le Centre Michel de Bouärd et le Musée de Normandie. Enfin, les universités de Trondheim et de Winchester ont également apporté leur soutien à l’événement.

 

Prochains évènements

Retour à l'agenda