Laurence Jeanne

Portrait_Laurence_JEANNE
Professeur des écoles
Membre associée
Institution de rattachement : Éducation Nationale
Téléphone : 06 76 38 91 44

Missions

  • Responsable scientifique, depuis 1999, d’opérations de prospections (aériennes, thématiques, diachroniques et géophysiques) et de sondages archéologiques, essentiellement orientés sur la période gallo-romaine en territoire Unelles (50-Manche).
  • Co-responsable depuis 2012, avec Laurent Paez-Rezende (INRAP), du nouveau programme de recherches archéologiques conduit sur le site de l’ancienne cité gallo-romaine d’Alauna (Valognes-50).
  • Participation à la rédaction d’ouvrages sur l’histoire antique du département de la Manche (Collections gallo-romaines du muséum de Cherbourg ; La Manche, toute une histoire, manuel pour les adolescents publié par les archives 50,…).

Participation aux programmes du Craham

Participation au thème 2, programme 4 qui vise le temps long de l’archéologie (exploitation des sources, conservation, méthodes et interprétations). Les recherches engagées sur l’agglomération antique de Valognes/Alauna (Manche) permettront de disposer d’une vision planimétrique des 45 ha du site pour, à l’horizon 2022, proposer la publication des résultats acquis depuis 2012. Cette dernière prendra la forme d’une monographie, ambitieuse et détaillée, intégrant l’historiographie, les méthodologies, les résultats et les discussions, sur un support comparable à celui qui a permis la diffusion des acquis de la recherche sur les villes antiques de Carhaix et Rennes.

Thèmes de recherche

Les problématiques de mes recherches sur l’antiquité renvoient essentiellement à l’occupation des campagnes, à l’espace urbain antique, aux productions artisanales, aux territoires ou bien encore aux réseaux de circulation. Cette dernière problématique a d’ailleurs permis d’étudier l’architecture d’un exceptionnel pont-long antique à armature en bois, préservée sur 800 mètres, dans les marais de la Douve, entre Etienville et Les Moitiers-en-Bauptois.

L’essentiel de nos recherches s’oriente aujourd’hui vers l’étude de la cité antique d’Alauna avec pour objectifs d’apporter de nouvelles données sur l’état des vestiges, la morphologie de la ville et de préciser les grandes étapes chronologiques de son évolution. Grâce à une prospection électrique (2012), des campagnes de sondages (2013 à 2016) et des prospections géoradar (2017, 2019-2021), Alauna dévoile progressivement ses vestiges et son organisation urbaine. Après la publication de l’intégralité des données, un programme de recherches sous la forme de fouilles archéologiques est envisagé.

Participation à des réseaux scientifiques

  • Collaboration au sein du Projet Collectif de Recherche Arbano « l’Antiquité en Basse-Normandie ». Référente de l’atelier « limites et organisation des territoires » (recherches sur les axes antiques ainsi que sur les frontières externes et les subdivisions internes des 6 ou 7 civitates couvertes par le territoire régional). Responsables Allinne Cécile et Leon Gaël
  • Collaboration au Projet Collectif de Recherches « Les premiers peuplements de Basse-Normandie » (Responsable Cliquet Dominique).
  • Participation à plusieurs Projets Collectifs de Recherches programmés : L’exploitation des milieux littoraux en Basse-Normandie (Billard Cyrille) ; Les habitats et occupation du territoire à l’âge du Bronze et au début du premier âge du Fer en Basse-Normandie, (Marcigny Cyril),…
  • Membre du Conseil d’Administration du Groupe de recherches archéologiques du Cotentin (GRAC) depuis décembre 1993.
  • Membre de la Société d’Archéologie et d’Histoire de la Manche (SAHM).
  • L’un des membres fondateurs de l’Agglomération antique d’Alauna (AAA), membre du Conseil d’Administration.

Expertise, valorisation, communication et formations données

Mon engagement est exclusivement bénévole avec une contribution au processus de restitution du patrimoine archéologique gallo-romain notamment auprès de la maison du patrimoine de Valognes (Pays d’Art et d’Histoire du Cotentin), de la DRAC et des associations locales (GRAC, SAHM, AAA,…). Cet investissement se décline sous la forme de nombreuses conférences, de visites guidées (JEA, journées européennes du patrimoine,…) et de publications.

Co- fondatrice de l’association « l’Agglomération Antique d’Alauna » (AAA) qui vise l’étude, la protection, la valorisation et la préservation de ce site majeur. Aux côtés des acteurs publics, locaux et régionaux, nos objectifs visent à initier, encourager ou soutenir toutes les dispositions qui permettront la sauvegarde de cette ancienne capitale de cité préservée sous plus de 45 ha de prairies. En termes de valorisation, et notamment d’attractivité touristique, nous travaillons sur plusieurs axes de développement, comme la mise en place d’un centre d’interprétation à proximité immédiate du site, la création d’un parcours de visite matérialisé sur le site, l’implantation d’une signalisation sur les axes routiers, etc. Après quelques mois d’existence, l’animation médiatique est déjà bien engagée via l’ouverture d’un site internet (http://agglomération-alauna.fr) et la création d’une page Facebook (agglomération antique d’Alauna).

Parcours

Professeur des écoles en Éducation Prioritaire depuis 25 ans, j’endosse également la fonction de responsable d’opérations (bénévole), sous couvert du Service Régional de l’archéologie, depuis 1999.  À ce titre, j’ai été responsable d’opérations de prospections, de sondages et co-responsable de fouilles programmées, orientés sur la période gallo-romaine en territoire Unelles. Ces investigations m’ont donné l’occasion de monter une équipe de recherche avec Laurent Paez-Rezende (INRAP, Ingénieur chargé de recherches et responsable d’opération) et Caroline Duclos (professeur des écoles et archéologue bénévole).

Dans ce cadre, nous avons notamment pu nous confronter à des problématiques liées à l’occupation des campagnes et des villes et aux productions tuilières. Ces recherches m’ont conduite à multiplier les collaborations avec les différents acteurs de la recherche archéologique régionale (INRAP, SRA, SDAC, Musée de Normandie, GRAC, SAHM, Archéo 125,…), et particulièrement le CRAHAM, avec lequel j’entretiens des échanges et des collaborations régulières, depuis une vingtaine d’années, notamment avec le laboratoire d’archéométrie-céramologie et celui de numismatique. C’est dans ce contexte que j’ai rejoint le CRAHAM, en février 2015, en tant que chercheure associée.

Bibliographie

Loading...loading

Publications list with more than 500 items may require more than 10 second to load. Be patient!

Aucune publication à afficher !