Doriane Baracco

Doriane Baracco portrait photo
Archéo-anthropologue
Membre associée
Institution de rattachement : Inrap
Téléphone : 0786352553

Missions

Archéo-anthropologue, chargée d’opération et de recherche

Thèse, habilitation et diplômes

  • Master Pathologie humaine spécialité Anthropologie biologique obtenu en 2017 – Université de Médecine d’Aix-Marseille (13).
    Sujet : Marqueurs osseux d’activité de la main : identification et analyse. Application sur une série moderne, le cimetière Notre Dame-de-Fos-sur-Mer (13) sous la direction de Yann Ardagna et Sébastien Villotte.
  • Master 2 professionnel Histoire spécialité Archéologie obtenu en 2015 – Université de Caen Normandie (14).

Thèmes de recherche

  • Pratiques funéraires et modes d’inhumation des populations anciennes
  • Recrutement, état sanitaire et épidémiologique des populations anciennes
  • Marqueurs osseux d’activité

Participation à des réseaux scientifiques

GAAF (Groupement d’anthropologie et d’archéologie funéraire)

Expertise, valorisation, communication et formations données

  • 2017 : Journées Nationales de l’Archéologie, atelier anthropologique au musée d’histoire de Marseille
  • 2012-2013 : Journées du Patrimoine, visites guidées du chantier programmé du château de Caen

Parcours

Après avoir effectué une Licence d’Histoire parcours archéologie à l’Université de Caen (14), j’ai soutenu en 2014, sous la direction de M. Luc Bourgeois et de Mme Cécile Chapelain de Seréville-Niel, un Master 1 Recherche, portant sur l’étude archéo-anthropologique de la nécropole carolingienne de Basly (14). Dans le cadre de ce mémoire, j’ai été contractuelle au laboratoire de paléoanthropologie du Craham de l’Université de Caen . Après l’obtention en 2017 d’un master en Pathologie humaine spécialité anthropologie biologique, j’ai travaillé quelques mois pour le Service Départemental Archéologique de Caen puis pour l’Inrap en tant que technicienne de fouille. Depuis 2018, je suis contractuelle à l’Inrap en tant qu’archéo-anthropologue. Je suis intervenue sur plusieurs fouilles et diagnostics en Normandie qui m’ont permis d’étudier des ensembles funéraires de quelques sépultures, principalement de l’Âge du Bronze (Merville-Franceville, Colombelles, Ouistreham) et des corpus plus conséquents, parfois de plusieurs centaines de tombes (cimetière moderne d’Alençon). La période que j’affectionne particulièrement est l’époque médiévale.