[Mise en ligne] Norécrit. Aux sources de la Normandie. Pratiques de l’écrit dans la Normandie médiévale

Un laboratoire numérique expérimental

Norécrit est un laboratoire numérique créé dans le cadre du projet homonyme (resp. Grégory Combalbert et Laurence Jean-Marie), financé par la Région Normandie.

https://emmsm.unicaen.fr/norecrit/norecrit/

Un laboratoire numérique expérimental

Ce laboratoire est expérimental à trois titres :

  • Sa mise en place a nécessité le développement d’un environnement d’édition numérique générique et modulaire pour le logiciel XMLMind-XMLEditor, adaptable pour l’encodage de sources textuelles anciennes de natures différentes et présentant une variété importante dans leur structure interne, leur longueur et les besoins des chercheurs pour la description critique des textes.
  • Il a abouti à la création d’une plateforme numérique de consultation des sources encodées ; elle est originale, dynamique et expérimentale, au sens où elle n’est pas figée mais appelée à évoluer dans le temps en fonction des besoins des chercheurs et des potentialités technologiques, notamment les fonctionnalités de recherche à l’intérieur des sources.
  • Pour les chercheurs éditeurs de textes, la logique de laboratoire numérique constitue un objet scientifique nouveau : celui-ci permet en effet aux éditeurs, qui ont travaillé en équipe, de visualiser sur le web leurs éditions encodées dans un état préparatoire avancé afin de les finaliser (celles-ci demeurent dans le laboratoire numérique après finalisation).

En rendant accessible ces sources écrites très diverses, Norécrit a l’ambition d’ouvrir la voie à une meilleure compréhension des pratiques de l’écrit (élaboration, conservation et transmission des textes) et des différents foyers d’écriture dans la Normandie du Moyen Âge et du début de l’époque moderne : scriptoria monastiques, chancelleries épiscopales et clercs entourant les évêques, clercs locaux, autorités laïques et élites urbaines. Il ouvre aussi de larges possibilités d’exploitation du contenu même de ces textes dans les différents champs de l’histoire, à l’échelle régionale mais aussi dans des perspectives plus larges. Il est enfin de nature à intéresser linguistes et philologues, spécialistes du latin ou du français du Moyen Âge et du début de l’époque moderne.

Tous les textes, encodés en XML en respectant les recommandations de la TEI (Text Encoding Initiative), sont mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution – Partage dans les mêmes conditions 4.0 (CC BY-SA 4.0)

WordPress » Erreur

Il y a eu une erreur critique sur ce site.

En apprendre plus sur le débogage de WordPress.