[Parution] Purifier, soigner ou guérir ?

Parution des Actes du colloque de Cerisy-la-Salle (octobre 2014), organisé par le Craham et la MRSH de Caen, contenant les contributions de 29 auteurs.

Cécile Chapelain De Seréville-Niel, Christine Delaplace, Damien Jeanne et Pierre Sineux (†), dir.,  Purifier, soigner ou guérir ? Maladies et lieux religieux de la Méditerranée antique à la Normandie médiévale (Actes du colloque de Cerisy-la-Salle, 1er-5 oct. 2014), Presses universitaires de Rennes, 2020 (coll. Archéologie et culture), 312 p., ISBN : 978-2-7535-8025-1.
Présentation du livre sur le site des PUR (avec téléchargement possible du sommaire et de l’introduction)

Cet ouvrage permet une première synthèse sur l’empreinte des phénomènes religieux dans le traitement des maladies au sein des sociétés antiques et médiévales. Les investigations récentes menées pour la Normandie médiévale, mais aussi les études s’appuyant sur une aire géographique large (de la Grèce au monde anglo-normand) du VIIIe siècle av. J.-C. au XIIIe siècle apr. J.-C. ont permis d’aboutir à des réflexions croisées sur les problématiques suivantes : les sanctuaires de guérison participent-ils à la construction socioreligieuse du territoire ? Le religieux est-il indissociable du médical ? Quelle est la part de la magie dans les pratiques médicales ? La diffusion des savoirs médicaux éclipse-t-elle le religieux ?

Table des matières

D. Jeanne : Au seuil de nos questions, 9 [télécharger le PDF]

Entre punition et élection : les maladies sont-elles sacrées ?

  • D. Jeanne : La double chair du lépreux : une accusée piteuse et une humiliée glorieuse, 17
  • M. Vivas : Corps polluant et espace Consacré. La réconciliation liturgique des églises et des cimetières souillés (Xe-XIVe s.), 33

Thérapeutes et mortifères : dieux saints et rois

  • B. Caseau-Chevalier : Iatrosophistes et saints guérisseurs : la concurrence entre médecine grecque et médecine religieuse au sein du monde byzantin, 45
  • A. Foscati : Ignis sacer le feu de saint Antoine – Notes sur la maladie qui brûle les corps et ses saints thaumaturges, 55
  • C. Delaplace : Des sanctuaires de guérison païens aux miracles de guérison des saints et des reliques dans l’Antiquité tardive : l’exemple de la Gaule (IVe-VIe s.), 67

Typologie, typographie et fonctions des lieux religieux

  • E. Bozoky : Lieux sacrés, lieux de guérison dans la nature au Moyen Âge, 77
  • M.-A. Moulin : Reliques, images et médications : les voies de la guérison dans le duché d’Alençon au XVe s., 87
  • H. Reveillas : Prise en charge des malades et hôpitaux à la période médiévale : l’exemple des cimetières de l’hôtel-Dieu à Troyes et de l’hospice Saint-Ladre à Reims, 95
  • K. Tucker & S. Roffey : ‘A Blessed Punishment’: the Leprosy Hospital of St. Mary Magdalen, Winchester, UK, 109
  • A. Thomann, B. Guillot, O. Dutour : Une zone funéraire spécifique aux enfants atteints de carences sévères sur le parvis de l’église Saint-Sauveur de Caen à l’époque moderne, 119
  • J. Blondiaux, C. Niel, R. Lefebvre, M.-C. Truc et al. : À Saint Thomas d’Aizier (Eure) : la vie et la mort dans une léproserie médiévale normande, 133
  • F.O. Touati : Guérisons et apparitions en Orient et en Occident. Réflexions sur l’incubation (Ve-XXe s.), 153
  • F. Blary & D. Bougault :  Un cas de tentative nécropsique au XVe s., 169
  • D. Castex & S. Kacki : Expressions sépulcrales et évolution des savoirs médicaux au cours de la deuxième pandémie de peste, 183

Savoirs médicaux, rites, pratiques de guérison, purification, exorcisme

  • J. Chandelier :  Épilepsie, possession et rituels de guérison à l’époque salernitaine (XIe-début du XIIIe  s.), 203
  • T. Galoppin : Un lézard au coin de l’œil : la puissance guérisseuse d’un animal ou de son image à l’époque romaine, 213
  • M. de Haro Sanchez : Médecine en magie et magie en médecine : antagonisme et complémentarité entre médecine rationnelle et médecine magique d’après les sources papyrologiques et littéraires gréco-latines, 229
  • J. Véronèse : Guérir et rendre malade : un exemple de l’ambivalence de la magie savante médiévale (XIIe-XVe s.), 241
  • E. Piguet : Pourquoi faire parler et agir Asclépios comme un technicien ? Étude des représentations du malade, du dieu et de la guérison dans les récits de guérison d’Epidaure et de Lébèna, 255
  • P. Sineux (†) : « Venir au sanctuaire », « venir vers le dieu en suppliant »… : sur des expressions récurrentes et peu commentées des récits de guérison du sanctuaire d’Épidaure (IVe-IIIe s. av. J.-C.), 267
  • E. Samama : L’étuve et la sueur. Le bain d’air chaud dans les thermes romains et la pratique de la sudation dans le Corpus hippocratique, 277

C. Delaplace : Conclusions, 287

Résumés, 291

Les auteurs, 303 [télécharger le fichier PDF]

 

Voir aussi : Site web du colloque :  https://soigner.sciencesconf.org/